Façades de bâtiment non combustibles

Chaque bâtiment de grande et moyenne hauteurs doit seulement être revêtu et isolé avec des matériaux non combustibles*.

Une façade de bâtiment peut être exposée aux flammes soit par un feu à l’intérieur de la structure qui s’est embrasé (voir « Ce qui arrive pendant un incendie ») et qui a fracassé la fenêtre; soit d’un feu à un objet proche comme un conteneur à déchets ou une voiture. Ce qui arrive ensuite dépend des matériaux de la façade.

Si le système de façade, y compris le revêtement et l’isolation, se compose de matériaux combustibles et que le feu et la fumée commencent à embraser la façade du bâtiment, cela peut — selon le matériau exact utilisé — rapidement compromettre une zone bien plus grande du bâtiment et un plus grand nombre d’occupants (voir également « Feu et toxicité de la fumée »).  Dans ce scénario, la façade ajoute une source de combustible significative à un feu ardent. L’intensité de chaleur le long d’un bâtiment peut faire se fracasser les fenêtres, ce qui permet au feu de se propager à plus d’étages. 

Si au contraire, la façade se compose de matériaux non combustibles, les flammes peuvent éventuellement atteindre et briser les fenêtres de l’étage supérieur, mais le processus sera relativement lent, étant donné que la façade ne contribue pas à la propagation du feu (et de la fumée qui en résulte). Cela donnera plus de temps aux occupants pour s’échapper et plus de temps aux pompiers pour éteindre les flammes.  C’est particulièrement important pour les bâtiments de grande et moyenne hauteurs. 

Pieter Maes, pompier professionnel au service des incendies de Brussels et instructeur à la Compartment Fire Behaviour Training (formation sur le comportement d’un incendie de compartiment), rappelle ceci : « Si le feu se propage par la façade au reste du bâtiment, les personnes sont en danger s’ils restent sur place. Par contre, s’ils s’échappent par les issues de secours en cas d’incendie, cela peut compliquer les efforts des pompiers qui montent par les mêmes chemins pour secourir les gens et éteindre l’incendie.  C’est pourquoi il est essentiel que les incendies ne se propagent pas par les façades des bâtiments.  Envelopper les bâtiments — qu’il s’agisse de résidences, de bureaux, d’écoles ou d’hôpitaux — avec des matériaux combustibles amène exactement ce risque. »

C’est pourquoi nous recommandons qu’au minimum, chaque bâtiment de grande et moyenne hauteurs doit seulement être revêtu et isolé avec des matériaux non combustibles qui n’émettent aucune fumée toxique importante quand ils sont exposés au feu.

*Au moins de classe A2 s1, d0 conformément à EN 13501-1.