Contenir un incendie une fois qu’il a commencé

Les systèmes de compartiments résistants au feu et de façade non combustible sont essentiels pour contenir un incendie de bâtiment une fois qu’il a commencé.

Containing a fire

Étant donné que les incendies se développent beaucoup plus rapidement qu’il y a 50 ans (voir « Ce qui arrive pendant un incendie »), il est essentiel, en ce qui concerne la sécurité personnelle et l’utilisation future du bâtiment, qu’une fois qu’un incendie a commencé, qu’il soit contenu à la plus petite zone possible; ce qu’on appelle « compartiment résistant au feu ».

Une fois que l’incendie atteint le point d’embrasement (voir « Ce qui arrive pendant un incendie »), la seule manière de l’empêcher de se propager à des zones beaucoup plus grandes du bâtiment par l’intérieur est de s’assurer que les murs, plafonds, planchers et portes du compartiment résistant au feu peuvent résister à être exposé à un incendie complètement développé d’un côté tout en ne transportant pas la chaleur, les flammes ou les gaz toxiques de l’autre côté. La durée qu’il doit être en mesure de contenir l’incendie dépend de la taille, de la complexité et de la fonction du bâtiment.

Cela dit, après l’embrasement, la chaleur du feu est intense et peut briser les fenêtres, ce qui risque d’exposer la façade du bâtiment, contournant ainsi le compartiment résistant au feu. Toutefois, si le système de façade, y compris le revêtement et l’isolation, se compose de matériaux non combustibles, les flammes peuvent éventuellement atteindre les fenêtres et briser les fenêtres de l’étage supérieur, mais le processus sera relativement lent, étant donné que la façade ne contribue pas à la propagation du feu (et de la fumée qui en résulte).

Les compartiments résistants au feu efficaces associés avec des systèmes de façade non combustibles contribuent à ralentir la propagation de l’incendie, donnant ainsi plus de temps aux occupants pour s’échapper et plus de temps aux pompiers pour éteindre les flammes. C’est particulièrement important pour les bâtiments de grande et moyenne hauteurs.

L’isolation ROXUL est un élément important des compartiments résistants au feu, car ses fibres en laine de roche sont naturellement non combustibles et peuvent résister à des températures allant jusqu’à 1 000 °C. Cela est crucial pour contenir un incendie localement et pour s’assurer qu’un feu dans un bâtiment ne devienne pas un bâtiment en feu. Avec un contenu organique minimal, l’isolation ROXUL ne produira aucune fumée toxique importante.